Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Echalote & Co

Echalote & Co

J’ai envie de partager avec vous ce qui fait pour moi le sel de la vie: la cuisine! Et tout ce qui s’y rapporte, de près ou de loin. Les repas entre amis, en famille. Les bons plans, les coutumes, l’histoire des recettes, les récits gastronomiques (oui, oui, ça existe), les miscellanées culinaires, les voyages, les secrets de grands-mères et bien sûr mes recettes «coup de cœur». Saveurs, fraîcheur, plaisir, découverte, envie, partage: voilà les moteurs qui me font avancer dans le monde fantastique de la gastronomie.


Crusty de Poulet au Champagne et à l’Estragon

Publié par P. D'A sur 26 Février 2014, 15:23pm

Catégories : #Plat principal

Un quoi? Un Crusty? Mais c’est quoi, ça? J’avoue que je ne savais pas trop comment appeler ce plat mais c’est la dénomination qui lui correspond le mieux, croyez-moi; sinon, on passe à l’anglais et c’est une «top-crust pie». J’aime bien tout ce qui est crousti-fondant, le fait d’avoir plusieurs textures dans un même plat me comble de bonheur. Ici, on va jouer avec le croustillant de la pâte phyllo et le fondant d’un poulet à la crème. Cette recette vient d’un livre incroyable «The Hairy Bikers’ Perfect Pies» de Si King & Dave Myers, mais je l’ai un peu modifiée. Une base de poulet au champagne, à la crème et à l’estragon, et un topping de pâte phyllo croustillante à souhait. Matez-moi ça!

Crusty de Poulet au Champagne et à l’Estragon

Crusty de Poulet au Champagne et à l’Estragon

Crusty de Poulet au Champagne et à l’Estragon

1 c.s. d’huile d’olive

2 oignons moyens

2 gousses d’ail

2 petites échalotes

150 ml de champagne brut de qualité (ou un Chablis, Les Tisserandes)

2 c.c. de bouillon de poulet en poudre (Fine Food de la Coop, pas de cube s’il vous plaît, c’est beaucoup trop gras)

550 g de blanc de poulet ou le reste du poulet du dimanche

400 ml de crème allégée à 4% (si vous êtes gourmand de la crème fraîche, c’est très bien aussi)

1 c.s. d’estragon frais coupé grossièrement

1 c.s. de farine

1 c.s. de fécule de maïs (maïzena)

Sel & poivre

4 feuilles de pâte phyllo

Faites fondre le beurre dans une poêle avec l’huile, rajoutez l’oignon et l’échalote coupés finement ainsi que l’ail écrasé (presse-ail). Faites cuire 5 minutes à feu moyen, il ne faut pas que le mélange colore.

Ajoutez le champagne et le bouillon en poudre, mettez à feu vif jusqu’à ce que le liquide réduise de moitié et épaississe. Sortez du feu et réservez dans un bol.

Si vous avez choisi l’option «blancs de poulet», coupez-les en cubes moyens. Si vous avez choisi l’option «reste du poulet du dimanche», effilochez-le.

Mettez le poulet dans le bol où l’attend le mélange oignon, échalote, ail. Rajoutez la moitié de la crème, mélangez l’autre moitié avec la fécule de maïs pour qu’elle soit bien dissoute et rajoutez-la aussi dans le bol. Il est temps pour l’estragon de se mêler à la fête. Saupoudrez de farine, de sel et de poivre. Mélangez le tout et mettez-le dans le plat qui ira au four. Préchauffez votre four à ce moment-là à 210 degrés.

Crusty de Poulet au Champagne et à l’Estragon

Faites fondre le beurre au micro-ondes durant 2 x 10 secondes. A l’aide d’un pinceau, beurrez les feuilles de pâte phyllo (elles doivent être les unes sur les autres) et découpez-les en 6 parties égales. Faites vite car la pâte phyllo sèche très, très vite. Froissez chaque partie et mettez-les sur la farce.

Enfournez pendant 30 minutes au milieu du four, la pâte phyllo doit être croustillante et dorée et la farce doit bouillonner de bonheur. Ce plat a un double effet Kiss Cool car durant sa cuisson, il embaume la maison et ouvre l’appétit de tous vos convives. Vérifiez la cuisson de temps en temps: si vous voyez que le topping s’approche plus du marron que du doré, mettez une feuille d’aluminium sur le dessus avant qu’il ne soit trop tard.

Voilà, c’est prêt !

Le Crusty inside out

Le Crusty inside out

Crusty de Poulet au Champagne et à l’Estragon

Quand le plus grand critique gastronomique du monde n’a plus que 48 heures à vivre, à quoi pense-t-il? Quel est le dernier plat qu’il voudra savourer?

Une réminiscence de son enfance? Le plat signature d’un grand chef? Ce personnage qui, de prime abord, n’est ni gentil ni sympathique, qui ne l’est pas plus au fil du temps et qui essaie de se souvenir de ce fichu plat en arpentant les méandres de sa mémoire, en devient attachant. Ce roman a obtenu le Prix du Meilleur Livre de Littérature gourmande en 2000 (oui, je sais, cela ne date pas d’hier mais je suis une passionnée de gastronomie depuis longtemps).

Crusty de Poulet au Champagne et à l’Estragon

Je suis fan de leur travail, ils sont hirsutes, drôles, sympas et prouvent par A + B que la cuisine anglaise peut être savoureuse. Leurs recettes sont vraiment délicieuses, goûteuses et faciles à faire. Que demander de plus? Ils ont leurs propres émissions sur la BBC depuis des années, sont toujours aussi enthousiastes et se renouvellent sans cesse. C’est un plaisir de les voir et de les lire. Les livres ne sont pas traduits en français mais si vous êtes amoureux de la langue de Shakespeare, cela en vaut largement la peine !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents