Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Echalote & Co

Echalote & Co

J’ai envie de partager avec vous ce qui fait pour moi le sel de la vie: la cuisine! Et tout ce qui s’y rapporte, de près ou de loin. Les repas entre amis, en famille. Les bons plans, les coutumes, l’histoire des recettes, les récits gastronomiques (oui, oui, ça existe), les miscellanées culinaires, les voyages, les secrets de grands-mères et bien sûr mes recettes «coup de cœur». Saveurs, fraîcheur, plaisir, découverte, envie, partage: voilà les moteurs qui me font avancer dans le monde fantastique de la gastronomie.


La Focaccia

Publié par P. D'A sur 22 Août 2014, 19:13pm

Catégories : #Plat principale

J’ai un souvenir très précis de la première fois que j’ai mangé de la Focaccia… C’était à Aosta dans le val d’Aoste en Italie. Nous y allions assez volontiers quand j’étais enfant pour y faire le plein de provisions et de produits que nous ne trouvions pas en Suisse à cette l’époque. He oui, le pèlerinage gastronomique fait partie intégrante de mon ADN ! Faire 220 km pour trouver les tomates parfaites pour mettre en conserves, du jambon de Parme savoureux ou de la Fontina, est normal…

Goûter aux spécialités locales dans la rue principale pavée de larges pierres, installée en face de la boutique de pâtes fraiches, un souvenir impérissable de crespelles à la Fontina me revient aussi, mais ça, c’est une autre histoire … Comme la succulente Focaccia dans cette boulangerie juste à côté, ma préférée celle aux olives ou encore mieux celle aux oignons !

Enfin bon, tout cela pour vous dire que la Focaccia est parfaite pour vos sandwiches, vos pique-niques ou autres apéros dinatoires.

Après moult essais, celle que je préfère qui est bien moelleuse et croustillante est la Focaccia pugliese car sa pâte contient de la pomme-de-terre.

Focaccia

Focaccia

  • 500 gr de farine (type 0)

  • 200ml d’eau tiède

  • 10 gr de sel

  • ½ cube de levure bio de boulanger

  • 300gr de pommes-de-terre

  • 1 pincée de bouillon

  • 1 pincée de gros sel

  • Origan

  • Huile d’olive

La recette originale est aux tomates cerise. Donc vous aurez besoin de tomates cerise. Mais bon, quant à moi je préfère celles aux olives et oignons et encore plus « hard » oignons et anchois ! (Eh oui, rien ne me fais peur !).

Vous l’avez compris chacun agrémentera cette Focaccia à sa guise, selon ses gouts, ses envies ou ce qui reste au frigo !

Pelez les pommes-de-terre et faite les cuire à l’eau avec un peu de sel. Pour gagner du temps et de l’énergie, je cuis les pommes-de-terre au micro-onde, (un peu d’eau, un récipient adéquat et du film alimentaire spécial micro-onde, mettez les pommes-de-terre dans le récipient, ajoutez l’eau et le bouillon, mélangez et couvrez avec le film) cuisson à 800° pendant 5 minutes.

Ne jeter surtout pas l’eau de cuisson, nous allons l’utiliser pour délayer la levure.

Réduisez les pommes-de-terre en purée dans une jatte et mélangez avec la farine et l’eau dans laquelle vous avez dilué la levure. Salez et mélangez énergiquement. Quand la boule c’est formée, continuez à la travailler sur une surface plane légèrement farinée. Enduisez vos mains d’huile et continuez à mélanger. La pâte doit être lisse, homogène et élastique.

Préparez la plaque de cuisson qui va accueillir la Focaccia et enduisez-la généreusement d’huile, (Je n’ai jamais prétendu que cette recette était light !) Déposez le pâton et étalez-le avec les doigts. C’est à ce moment que votre imagination et vos goûts prennent le dessus, vous pouvez y mettre juste des tomates cerise. Moi j’adore le mix olives de Nyons et oignons rouges. Faite lever la pâte durant 1h30 dans un endroit sans courants d’air. (Un four éteint, c’est l’idéal !) Couvrez avec un linge propre et enfournez. (Façon de parler le four étant éteint…)

Pâton qui à levé !Oignons, anchois ; que pour les grandes occasions :)

Pâton qui à levé !Oignons, anchois ; que pour les grandes occasions :)

 Pâton levé ;Olives noir de Nyons, oignons rouge et olives verte farcie à l'ail

Pâton levé ;Olives noir de Nyons, oignons rouge et olives verte farcie à l'ail

Après 1 h30 de levée, retirez la plaque avec la Focaccia qui a bien gonflé et qui sent déjà fabuleusement bon, maintenant place à la finition !

Préchauffez le four à 220°, puis saupoudrez de gros sel, ajoutez de l'huile d'olive et de l'origan. Enfournez pour 40 minutes, après 20 minutes jetez un coup d’œil et si vous voyez que la Focaccia est déjà bien dorée, n’hésitez pas à couvrir avec une feuille de papier d’alu pour les 10 prochaines minutes. Puis continuez la cuisson pour les10 minutes restantes…

Voilà c’est prêt !

La voilà prête ! Oignons / anchois

La voilà prête ! Oignons / anchois

Juste sortie du four ! Tiède ou froide elle est encore meilleure. Olives de Nyons, oignons rouge, olives verte farcie à l'ail

Juste sortie du four ! Tiède ou froide elle est encore meilleure. Olives de Nyons, oignons rouge, olives verte farcie à l'ail

Comme vous le savez déjà, je parle sans cesse de cuisine et de bons petits plats à mon entourage donc on sait que je suis toujours à l’affut de produit d’exception.

Pour faire de bonnes pizza ou Focaccia la farine idéale et celle dite « 0 » qui est très difficile à trouver en Suisse mais quelques moulins en produisent. L’un de mes charmants collègues a eu la bonne idée de m’en apporter. Donc, si vous êtes à la recherche de ce produit, vous pouvez vous rendre au Moulin de Vicques, vous trouverez sur leur site toutes les farines qu’ils produisent, dont la fameuse Farine « Pizza » qui est une vraie merveille.

La Focaccia

En Italie, il y a des biscuits que l’on appelle « Brutti ma buoni » ce qui reviendrait à dire « Affreux mais bon ». Les olives de Nyons pourraient très bien porter aussi cette dénomination. Elles sont petites, toutes fripées, de tailles différentes et peu ragoutantes pour un non-initié. Mais une fois qu’on les a gouté, on ne peut plus s’en passer. Une saveur délicate, subtile, mais explosive qui fait frissonner vos papilles gustatives. Tiens, rien que d’en parler j’en salive d’envie. Ces olives viennent de Provence, elles sont cueillies en hiver car elles résistent au froid, elles sont toutes fripées pour cette raison...

En Suisse vous en trouverez sur les marchés et à la Coop.

Olives Noires de Nyons

Olives Noires de Nyons

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents